menu
Matelma

https://www.matelma.com/be-fr   /    mercredi 8 avril 2020

Comment maintenir les intrus à l'écart du potager?

Les taupes, les campagnols, les souris, les chats et les oiseaux peuvent, en un tour de main, transformer un potager en un vaste champ de bataille. Un cauchemar pour chaque jardinier qui a consacré tant de travail et de temps dans les travaux de préparation. Voici quelques astuces pour chasser ces animaux, souvent très utiles également, d'une façon responsable. 

Taupes, rats et campagnols.

mollen in de tuin - mollen verjagen

Les taupes sont en réalité tout sauf nuisibles. Elles aèrent et drainent votre sol et vivent des vers et des larves d'insectes à l'origine de dégâts au jardin. A moins que vous ne vouliez les chasser, vous pouvez vous poser la question de savoir si c'est réellement nécessaire. 

Les rats taupiers et les campagnols se plaisent cependant à ronger les parties souterraines de vos plantes de légumes, des plantes en bulbes ou tubercules, ainsi que les les racines d'arbres fruitiers.  Mais, d'un autre côté, ils aérent le sol et aident à la dispersion des spores de champignons utiles pour le sol. 

Ces mammifères utiles mais aussi nuisibles quelques fois, peuvent être chassés de différentes manières. Vous pouvez d'abord attirer des prédateurs naturels comme les rapaces diurnes et nocturnes, des martres, des fouines ou des furets. Vous ferez cela en créant des abris naturels ou par le placement de nichoirs et de perchoirs.  De même, les chats et quelques races de chiens sont de fervents chasseurs de taupes ou de campagnols. 

Faites en sorte que ces animaux nuisibles ne puissent pas atteindre vos récoltes, dont fermez bien vos espaces d'entreposage. Vous pouvez maintenir ces terrassiers à distance par l'enfouissement de matériaux aiguisés comme des coquilles de moules ou des lapilli. De même, la culture dans des bacs surélevés, dont le bas sera ceinturé par un fin grillage pour poulaillier, gardera les souris et les campagnols éloignés des racines des plantes.  

L'odeur, le bruit et les vibrations sont aussi des techniques bien adaptées pour maintenir à distance ces malfaisants souterrains. Des plantes comme le sureau, l'ail doré diffusent sous terre une désagréable odeur qui ne fera pas plaisir à vos hôtes indésirables. Les déjections de carnivores comme les chats et chiens peuvent être répandus dans les tunnels de même qu'un liquide malodorant à base d'épluchures d'oignons et de feuilles de sureau. Le bruit et les vibrations seront provoqués par des bouteilles plantées à l'envers, des morceaux de tuyau et des tiges en métal. Combinez-les autant que possible pour contrer l'accoutumance. 

Les chasser ou l'emploi de poison peut toujours servir de dernière option à utiliser lors de réelle invasion. Faites vous assister par des spécialistes pour la mettre en pratique de façon aussi efficace que possible. 

Les oiseaux

duiven verjagen - houtduiven in de tuin

Quelques visiteurs du jardin permanents comme le pigeon ramier et quelques espèces de pinsons apprécient les jeunes plants du potager, les fraises et les baies. Les oiseaux sont chassés depuis des lustres par la présence d'un épouvantail. L'arsenal moderne dont nous disposons aujourd'hui pour chasser les oiseaux est très étendu donc il y en a pour tous les goûts : manège, cerf-volant, rubans, filets, rapaces en plastique et accessoires sur piles ou sur courant électrique. 

Faites attention avec les filets et les rubans afin d'éviter que les oiseaux ne se prennent pas les pattes dedans. Eliminez tous les filets directement après la récolte. Le jardin doit rester naturellement aussi accueillants aux oiseaux que possible. Des plantes alternatives que les oiseaux peuvent manger constituent une bonne démarche. Je pense ici par exemple au petit groseillier dont les baies mûrissent en même temps que nos fraises. De même, une baignoire pour oiseaux est une belle diversion, ainsi les oiseaux n'auront pas à étancher leur soif avec des fruits mûrs. 

Chats

poes in de moestuin - plaagdieren verjagenLes chats sont souvent les clients les plus gênants à chasser de votre jardin potager. Ils aiment faire leurs besoins dans une terre meuble où vous venez juste de semer ou de planter. Une source de germes de maladie et une visite hautement désagréable dans votre potager. 

Vous pouvez essayer de les chasser avec différentes méthodes. Des gousses de cacao, du marc de café ou une couche de mulch sont trois éléments dont les chats ne raffolent pas ou qui les dissuadent. Quand vous les combinez avec quelques plantes répulsives pour chats, vous pouvez alors enfin atteindre l'effet souhaité. La verveine citronnelle, la Rue fétide, les oeillets d'Inde, quelques géraniums mous, de la tanaisie commune et des coleus canina sont toutes des plantes que détestent les chats.  

Vous pouvez recouvrir les lits de semis avec du grillage ou de la toile de jute pour empêcher les chats de venir gratter au coeur de vos plantations. Un répulsif avec un jet d'eau ou avec des ultrasons est naturellement une valeur ajoutée également. De plus, il existe une quantité d'aérosols, peu ou pas écologiques, à base d'une odeur peu attractive pour les chats. 

La présence de chats est pour beaucoup une donnée ennuyeuse mais elle le sera toujours ainsi.  C'est pourquoi, il n'est peut-être pas mauvais de sceller un pacte avec eux pour bien vivre ensemble. Vous pouvez par exemple créer un petit coin pour chat où il pourra faire ses besoins. Un bac à chat aménagé avec des plantes attractives pour les félins comme de l'herbe à chat, de l'alyssum ou de la sagine peut aussi être mis en place, et cela loin du potager. 

Naturellement, la présence d'un chien peut maintenir également un chat à distance, mais il va de soi que vous devrez le tenir lui aussi éloigné du potager. 

#5571

Auteur: Thomas