menu
Matelma

https://www.matelma.com/fr-fr   /    dimanche 14 Juillet 2024

Comment bien débuter le compostage?

Le compostage constitue un processus réellement passionnant! Des déchets organiques qui n'ont plus aucune destination utile sont transformés sur le tas de compost par des micro-organismes pour obtenir un sol riche en humus. Les lombrics, les cloportes, les moisissures, les acariens et les bactéries se chargent de la décomposition.  

Pour que le processus de compostage se déroule bien, vous devez assurer une alternance suffisante entre les restes de nourriture humides et riches en azote et les restes de jardin secs, riches en carbone. Le résultat donnera un excellent amendement de sol que vous pourrez réutiliser au jardin.  

Zelf composteren

Ce qui peut, ou pas, se trouver dans le bac de compostage 

La taille de votre jardin, la quantité de matières à composter et le rapport entre déchets de cuisine et de jardin vont déterminer le choix d'un  tonneau ou d'un bac standard ou celui d'un tas de compost ouvert. Si vous n'avez pas du tout de déchets de jardin, dans ce cas préférez le choix d'un lombricompost ou d'un seau Bokashi .

Mais tout ne peut pas être jeté sur un tas de compost! Un compostage erroné peut en effet provoquer la formation de gaz, comme du méthane, ce qui se révèlera dommageable pour l'environnement. Il se déroule en effet un processus de pourrissement sans oxygène. Le compost que vous réaliserez vous-même, n'atteindra pas non plus les températures élevées d'une combustion industrielle. Mais attention,  tout ce que vous jetez dans le conteneur pour déchets organiques ne peut pas automatiquement être jeté sur le tas de compost. 

Ce qui peut être parfaitement composté :

  • Wat mag in de compostbakFeuilles, pommes de pin, déchets de jardin, mauvaises herbes. 
  • Restes de fruits et d'épluchures mais pas de grandes quantités d'agrumes. 
  • Restes de tonte, herbe (quantité limitée) 
  • Epluchures de pommes de terre et d'autres restes de légumes crus. 
  • Restes de tailles du bois, branches, restes de haie, paillis de feuilles (hachée et limité) 
  • Paille et foin (limités)
  • Engrais et déjections d'herbivores
  • Noix et coques de noix
  • Restes de thé, de chicorée, marc de café (attention : les sachets de thé peuvent contenir du plastique et il est donc préférable de ne pas les jeter sur le tas de compost dans dans le conteneur de déchets organiques). 
  • Coquilles d'oeufs

Ce qui n'a pas sa place dans le seau de compostage :

  • Zelf compost makenDes graisses comme de la sauce et de l'huile
  • Les restes d'origine animale comme des ossements et des restes de viande
  • Nourriture cuite ou préparée (pain, pâtisserie, légumes cuits...)
  • Croûtes de fromage
  • Mottes de gazon
  • Poussière de l'aspirateur
  • Langes
  • Terre (ou en quantité très limitée)
  • Litière pour chats et déjections d'animaux carnivores
  • Plastique et d'autres matériaux non dégradables 
  • Cendres du feu ouvert, charbon de bois
  • Bois de charpente, copeaux de bois
  • Plantes malades, restes de plantes avec des champignons (pour ne pas répandre davantage les champignons, il est préférable de les déposer dans le conteneur pour déchets organiques). 
  • Restes de la Renouée du Japon, d'arbustes de buis atteints par la pyrale du buis (à déposer avec les déchets résiduels)

 

Comment débuter avec le compostage ?

  • Wat mag niet in de compostbakCherchez une place au jardin où vous pourrez poser le tonneau de compostage  sur une surface meuble. Un bon tonneau de compostage n'a pas de fond pour permettre aux micro-organismes du sol d'atteindre les déchets.  
  • Choisissez un emplacement mi-ombragé où le tonneau pourra profiter de quelques heures de soleil par jour. 
  • Hachez les restes de cuisine et de jardin en petits morceaux. Ils se dégraderont plus rapidement. 
  • Ne jetez pas de grandes quantités de la même variété de déchets les unes sur les autres mais répartissez-les sur plusieurs couches que vous alternerez avec d'autres sources de déchets. Un tas de compost se doit d'être aussi varié que possible. 
  • De grandes quantités de restes de fruits dans lesquelles des matières sèches n'ont pas été suffisamment ajoutées vont attirer les mouches des fruits. 
  • Les micro-organismes ont besoin d'eau et d'air pour pouvoir assurer une bonne décomposition. Le compost doit donc être humide mais pas trop. Arrosez le tas de compost s'il se montre trop sec. Une humidité de 50 à 60% est idéale
  • Aérez chaque semaine le matériau à composter avec une  fourche d'aération  pour accélérer le processus de décomposition. 
  • Placez des lombrics de compost. Ils sont spécialisés dans la décomposition des déchets de cuisine et de jardin et la transformation en un humus de grande valeur, riche en vie microbienne. Dès que les lombrics se sentent bien dans votre tas de compost, ils vont rapidement se multiplier. 
  • Utilisez éventuellement un amendement pour compost pour encourager l'action de compostage. Vous obtiendrez ainsi en 6 à 8 semaines un compost prêt à l'emploi. 
  • Avec un thermomètre pour compost  vous pourrez mesurer avec précision la température de votre tas de compost. Si la température est trop élevée, le tas de compost devra être ventilé. Si la température est trop basse, dans ce cas vous devrez ajouter du matériel de compostage frais. A partir de 20 à 40°C, vous avez une faible activité de compostage et à partir de 56 à 70°C vous avez par contre une forte activité. 

Lors de conditions optimales (et sans amendement de compostage) vous disposerez d'un compost utilisable entre 6 mois et un an, que vous pourrez utiliser au jardin ou dans vos bacs à fleurs. L'ajout de compost fait en sorte d'alléger la terre argileuse et de la rendre plus facile à travailler. Pour les sols sablonneux, le compost leur permet de mieux retenir l'eau et d'être plus fertiles. En travaillant le compost dans votre jardin, vous obtiendrez pour chaque type de sol l'acidité optimale. 

#4402Inge

Auteur: Inge

Icône Retour en haut