https://www.matelma.com/be-fr   /    mercredi 18 mai 2022

De bonnes plantes dans le bon sol

Avec la nouvelle saison de jardinage qui frappe à nos portes, l'envie de jardiner démange déjà beaucoup d'entre nous. Vous envisagez peut-être d'aménager cette année un (plus grand) potager ou de remplacer un morceau de terrain en dur par un massif de fleurs. Ce qui se trouve également sur le planning, comme tenir compte uniquement de la lumière, du courant d'air et d'un bon suivi des plantations n'est pas toujours suffisant pour obtenir de belles plantes.  Pourquoi une plante pousse bien quelque part ou pas, dépend souvent du type de sol qui prévaut. Car vous ne le remarquez peut être pas tout de suite, mais dans nos contrées cohabitent plusieurs types de sols. 

de verschillende bodemtypes

La diversité dans la faune et la flore survient en fonction du type de sol présent. Chaque sol possède ses propres micro-organismes et propriétés qui sont d'importance pour assurer une bonne croissance des plantes. Cela déterminera donc pour une grande part le choix des plantes que vous pourrez planter et de celles qui vont rapidement disparaître. Dans nos contrées, nous pouvons différencier quatre types de solsune terre sableuse une terre tourbeuse, une terre argileuse et une terre limoneuse

Le sol sableux

Le premier sol que nous allons examiner de près est le sol sableux. Sa texture se compose de grains de sable grossiers qui veillent à une bonne perméabilité de l'eau mais qui la retiennent aussi moins bien. L'eau de pluie s'infiltre directement vers les couches basses et sèche plus rapidement. De même, les éléments nutritifs n'ont aucune chance  de rester dans la couche supérieure du sol et sont évacués lors des averses de pluie. C'est ainsi que les sols sableux ont une structure sèche, se réchauffent très vite et sont pauvres en éléments nutritifs. L'avantage d'un tel sol réside dans le fait que le sol sableux se travaille facilement et ne provoque pas d'excès d'eau sous les pieds. 

zandbodem in de tuin verbeteren

Améliorer la qualité du sol sableux

Mélangez le sol avec de la terre argileuse et beaucoup de compost et apportez régulièrement, mais avec modération, de l'eau et de l'engrais supplémentaires. Une couche de paillis complémentaire évitera l'évaporation de l'eau et une surchauffe du sol en été. Les sols sableux sont par nature pauvres en calcaire et acides.  Chauler augmente la valeur du pH et rend le sol généralement plus attractif pour les plantes. 

Plantes qui conviennent bien avec des sols sableux

Lavande, le grand chlorophyton, l'azurette, l' achillée millefeuille, l'allium et la campanule à feuilles de pêcher.


Le sol argileux

kleibodem bewerken om aan te plantenUne deuxième sorte de sol, souvent rencontrée, n'est autre le sol argileux, le contraire des sols sableux. Car, contrairement au sol sableux léger, peu nutritif, les sols argileux appartiennent aux types de sols lourds. La grosseur des grains est fine, composés de minéraux d'argile, qui absorbent l'eau et la maintiennent pour pouvoir compter sur elle. Cela fait en sorte d'avoir une terre humide, dense, avec peu d'espace disponible pour l'oxygène. Le danger d'obstruction existe de même que le risque d'excès d'eau. L'eau ne disparaît qu'après seulement une longue période de sécheresse et la terre devient alors extrêmement dure. Tout cela donne une terre de jardin difficile à travailler, aussi bien humide que sèche.   

Malgré le maintien facile de l'eau et des éléments nutritifs, ces derniers sont difficiles à absorber par les plantes. Les petites parts d'argile englobent les éléments si solidement, que les racines des plantes peuvent rarement en profiter. De même, du fait de la forte concentration d'eau, la terre reste plus longtemps froide et se réchauffe plus lentement. Ce qui explique pourquoi la terre argileuse a reçu le surnom de 'terre froide'.  

Améliorer la qualité du sol

Bêchez convenablement le sol au moins une fois par an, de préférence en automne, pour aérer la structure. Ajoutez du sable en complément et de l'humus pour obtenir plus longtemps une structure aérée. Evitez l'excès d'eau par le drainage des couches profondes, où l'eau pourra s'évacuer. Biner régulièrement la couche supérieure durant la saison estivale pour que l'eau de pluie ne stagne pas.  

Plantes qui conviennent bien avec des sols argileux

L'aster d'automne, l'anémone japonaise, la grande astrance et la monarde poussent parfaitement dans ce type de sol. Ainsi que la plupart des arbres fruitiers et des arbustes, à condition qu'un taux d'argile de 25 à 45% soit présent. 

Le sol tourbeux

Un solpurement tourbeux se rencontre rarement. La terre est généralement ou sableuse ou argileuse.  Ce qui explique qu'un sol tourbeux argileux est propice à l'enracinement, possède une bonne capacité de stockage et qu'il se montre bien nutritif.  Ce sol est adapté pour un grand nombre de plantes mais lors de fortes pluies, l'eau ne peut plus être absorbée efficacement. Aérez donc la terre avec un peu de sable. 

Par contre, avec un sol tourbeux et sableux, la perméabilité à l'eau est plus importante et le risque réduit d'excès d'eau.  Tout comme pour les sols sableux, l'apport d'humus et d'un terrau riche argileux peut accroître la capacité de stockage d'eau. 

Plantes qui apprécient un sol tourbeux

Dans les sols tourbeux riches en limon, vous pouvez quasiment tout cultiver sans aucun problème (légumes, fruits, arbres à baies, rosier...). 

Le sol limoneux

Enfin, il y a le sol limoneux, une variété de terre composé d'un mélange des trois variétés précédentes et qui a ainsi les bonnes proportions. Par la présence de sable, le sol est suffisamment perméable, tandis que l'argile retient les éléments nutritifs nécessaires ainsi que l'eau. Le sol est donc très fertile pour la plupart des plantes et approprié à l'enracinement. 

leemgrond, een vruchtbare bodem

#5979Melissa

Auteur: Melissa

Icône Retour en haut