menu
Matelma

https://www.matelma.com/be-fr   /    lundi 24 janvier 2022

Comment protéger efficacement vos plantes contre le gel?

Nous avons déjà eu à subir les premiers gels nocturnes. Il est donc grand temps de protéger contre le froid les plantes fragiles présentes au jardin. Et surtout les plantes tropicales et non-indigènes qui ne sont pas résistantes au gel. Il en va de même pour les plantes en pots sensibles aux basses températures. 

Les plantes sensibles au gel sont des plantes qui ne résistent pas au gel et qui vont mourir sans l'apport d'une protection. La température à laquelle la plante va subir des dégâts dépend de la variété. Pour les plantes en pots, laissez leur passer l'hiver dans la serre du jardin, dans l'abri, le garage ou la veranda. Dans un endroit à l'abri du gel, mais pas trop sombre non plus. Si les pots sont trop lourds à porter ou trop grands à déplacer, vous pouvez alors emballer les parties supérieures avec de la jute, de la toile d'hivernage ou une housse de protection thermique spécialement conçue dans ce but et qui est disponible en différentes tailles. Ces housses offrent une excellente protection contre le vent froid desséchant et le gel. Elles sont aussi perméables à l'air, l'eau et la lumière. De la sorte, vous pouvez aisément laisser la housse autour de la plante lors des longues périodes de gel. De telles housses sont notamment utilisées pour protéger des oliviers, des lauriers, des palmiers ou des lauriers-roses.  

Par la mise en place d'une doublure ou d'une housse, la température intérieure est maintenue constante. Si une housse de protection ne suffit pas, vous pouvez aussi entourer votre plante avec un câble chauffant  supplémentaire. Un câble chauffant chauffe à environ 40°C et est spécialement conçu pour réchauffer les plantes. L'air chaud monte et remplit l'air sous la housse, ce qui empêche les températures froides de provoquer des dégâts à la plante. La plupart des plantes tropicales et de Méditerranée réclament une température hivernale comprise entre 5 et 10°C.  

Du papier à bulles ou une bâche en plastique sont déconseillées au vu de leur imperméabilité à l'air. La plante ne peut plus respirer suffisamment et le risque de la voir pourrir est grand. Mais le pot en lui-même peut être enroulé de papier bulles. Ainsi, vous protégez d'une part le système racinaire contre le gel et d'un autre côté, vous évitez des dégâts dûs au gel au pot.  

En plaçant autour des plantes vivaces, des bulbes, des rosiers et d'autres plantes sensibles au gel une bonne couche de mulch (des feuilles, de la paille, des écorces d'arbres, des branches...) le froid ne peut pas atteindre les racines de la plante.  la protection peut aussi être constituée d'un isolant. Cet anneau peut aussi être placé sous les pots et empêche le froid du sol de monter. Vous pouvez armer les petites plantes contre le froid avec un pot à fleur renversé ou un seau. Un matelas de plage en roseau est aussi un moyen bien pratique et peut être facilement placé autour des plantes.  

  • Les rosiers sur pied seront protégés en enroulant la couronne avec de la jute ou une toile. 
  • Les plants de balisier (canna) ne supportent pas du tout le froid.  Les déplanter et les conserver à l'abri du gel est une nécessité. 
  • Les palmiers peuvent supporter un peu de gel à condition de leur offrir une protection contre le vent et sont à garder au sec.  

Outre le gel, une plante peut subir des dégâts supplémentaires provoqués par le dessèchement ou le pourrissement.  Le dessèchement survient surtout pour les plantes à feuillage permanent. Si le sol est gelé, elles ne peuvent plus absorber l'eau du sol. Et pourtant les feuilles vont perdre de l'eau par évaporation du fait du soleil et du vent.  En cas de gel persistant, quelques variétés de fleurs à feuillage persistant peuvent ainsi périr. Parmi les exemples figurent le camélia, le bambou et différentes sortes de conifères. Ces plantes préfèrent un endroit au sud dans le soleil d'hiver. 

Le pourrissement survient quant à lui par temps froid et avec un sol fortement humide. Les plantes qui aiment un sol bien drainé seront plantées de préférence dans une partie plus élevée du jardin.  Lors de l'achat de plantes, il est bon de savoir que les plantes modérément résistantes au gel sont à placer de préférence dans du terreau sabloneux sec plutôt que dans un sol argileux humide. Les plantes à feuillage gris aiment presque toutes de la chaleur et de la sécheresse et n'aiment pas avoir les pieds humides. 

 

#5464

Auteur: Inge