menu
Matelma

https://www.matelma.com/fr-fr   /    vendredi 22 Octobre 2021

Des mauvaises herbes en quantité à devenir fou

Conserver un jardin bien entretenu est souvent un sacré boulot. Et plus encore en ce qui concerne les mauvaises herbes. Quand les températures sont clémentes, elles deviennent carrément dérangeantes. A rendre fou n'importe quel jardinier. Eliminées un jour, de retour le lendemain, toujours plus présentes et envahissantes. 

Mais, au fait, qu'est-ce qu'une mauvaise herbe? 

Des plantes qui poussent aux endroits où ne voulons pas les voir et qui, en plus, se propagent très rapidement, voilà la bonne définition des mauvaises herbes. 

Ce qui est qualifié par certains de mauvaise herbe affreuse est peut-être considéré par d'autres comme une plante volontairement semée. 
Pissenlits, pavots sauvages, chardons, … elles peuvent toutes contribuer à former un tapis prévu comme prairie fleurie. En principe, n'importe quelle plante peut donc être considérée comme une mauvaise herbe. 

Garder un jardin dépourvu de mauvaises herbes se fera de façon régulière, pour avoir le moins de travail à réaliser. 

Pourquoi les mauvaises herbes se répandent aussi vite?

Il existe deux modes de diffusion des mauvaises herbes. Elles peuvent se reproduire au moyen de semences, ou via les rhizomes. 

heermoes
Prêle des champs

Kleine brandnetel
Petite ortie

  • Les mauvaises herbes à rhizomes:

    Les mauvaises herbes à rhizomes peuvent rapidement reprendre vie car elles disposent d'un système racinaire difficile à éliminer. 
    Les tiges et racines souterraines sont difficiles à éliminer. Quand elles ne sont pas totalement extraites du sol, elles se développent à nouveau pour former une plante adulte. Citons quelques exemples de mauvaises herbes à rhizomes avec tiges souterraines : chardon des champs, grande ortie, liseron des haies, la prêle des champs et le sureau. 

    Les mauvaises herbes à rhizomes apparaissent souvent dans le gazon, avec certaines variétés bien connues des jardiniers, hélas. Citons ainsi les pissenlits, la patience sauvage et les porcelles. 

  • Les mauvaises herbes à semences:

    Les mauvaises herbes à semences se présentent souvent du fait du développement de trop nombreuses semences produites. Ce sont généralement des plantes annuelles qui sont difficiles à biner ou à désherber. Des mauvaises herbes difficiles à éliminer sont par exemple les sonchus (ou laiterons), la petite ortie, la stellaire intermédiaire et le paturin annuel. 

onkruiden bestrijden


Lutte contre les mauvaises herbes

Il existe une grande quantité de petits trucs pour éliminer ou éviter les mauvaises herbes. 
Vous en avez assez des mauvaises herbes à rhizomes dans la bordure de plantes vivaces? Il s'agit d'un problème qui s'avère récurent. Cependant, il y a deux manières d'éliminer les rhizomes dans vos plantations de vivaces :

  • Quand le massif de plantes n'est pas encore envahi, l'élimination sélective au moyen d'herbicides est la seule option à envisager. L'élimination manuelle ne sera jamais possible, vu que le système racinaire est bien implanté et qu'il pourra à nouveau s'étendre. Par l'atteinte au moyen d'un herbicide, la plante va absorber l'élément actif via les feuilles et le transporter à travers la sève dans toutes les parties de la plante. Cela va sévèrement affaiblir la plante, avec comme conséquence la mort de la plante et des racines. Si le système racinaire est fortement développé, il se peut alors que la plante se propage à nouveau. Dans ce cas, un deuxième voire un troisième traitement est nécessaire pour affaiblir encore davantage le système racinaire. Eliminer le bambou, par exemple, peut se faire aussi par cette méthode. 
  • Vous avez trop attendu pour éliminer les mauvaises herbes à rhizomes? Alors forcément, tout le massif est dominé par la mauvaise herbe. Pour la combattre, il existe une façon drastique de l'éliminer : en automne, vous pouvez déterrer toutes les bonnes plantes à garder. Le reste sera éliminé complètement.  Placez ensuite les plantes dans un abri temporaire pour observation. Optez pour une vasque ou un bac séparés, mais pas avec de la terre du massif à désherber. 
    Maintenant, la nouvelle étape consiste à munir le massif de nouvelle terre, qui sera dépourvue de semences de mauvaises herbes et de rhizomes. Après quelques jours/semaines, vous observerez si les rhizomes ont bien disparu des bacs de quarantaine. Si aucune nouvelle propagation de mauvaise herbe n'est constatée, les plantes peuvent retrouver leurs places dans le massif.  
#4620

Auteur: Karel