menu
Matelma

https://www.matelma.com/fr-fr   /    lundi 6 Décembre 2021

L'automne au jardin, une sombre saison

Une délicieuse tasse de potage aux légumes, des gouttes de pluie sur la fenêtre... Le gazon jonché de fruits tombés et de feuilles, beaucoup de merles. L'automne est là.
Nos poules semblent encore trouver un peu de plaisir mais les oiseaux du jardin préfèrent savourer les délices placés sur la table d'alimentation.  L'automne, une saison magnifique mais qui s'annonce toujours plus sombre au fil des jours. 

Les moments pour travailler au jardin deviennent rares, donc réaliser un planning est presque une obligation. On peut encore faire beaucoup de choses en cette période pour alléger quelque peu le travail à faire au printemps prochain. 

Travaux généraux au jardin
Octobre est une période idéale pour l'aménagement du jardin. Il ne gèle pas encore et il ne fait pas encore très humide. Le sol est parfait pour pouvoir le travailler et la température peut encore être agréable pour les travaux lourds à effectuer au jardin. Un nouveau potager pour l'année prochaine? Qui prépare son terrain dès aujourd'hui a déjà réalisé une étape importante quand le printemps sera de retour. 

Lors d'un jour pluvieux, il peut être utile de coucher sur papier le plan du nouveau jardin pour savoir exactement où se trouvera chaque espace de plantation. N'oubliez pas de travailler à l'échelle pour éviter les surprises. Ne faites pas de parcelles trop grandes. Il vaut mieux tracer 8 petits lieux de plantation plutôt que 4 grands. Avec de petites parcelles ou des bacs à plantes vous pouvez veiller à avoir tout à portée de main, sans devoir piétiner les plantations. 
Dès que tout est tracé, vous pouvez munir les parcelles de compost ou d'amendements. 

Les petits fruits et les petits arbres fruitiers peuvent déjà être plantés. De même, les structures grimpantes  et les petites barrières peuvent être placées au jardin pour que tout soit soigneusement disposé pour le printemps.  De cette manière vous avez un bon aperçu de ce que vous voulez atteindre. L'hiver met le sol en bonne condition pour un départ précoce. 

De même, les sentiers de jardin et les terrasses peuvent être aménagés dès maintenant.  Choisissez un bon sous-sol et optez pour le bon choix des matériaux. Il y a de nombreuses possibilités : différentes sortes de bois (des espèces tropicales de bois précieux au châtaignier européen), des klinkers en béton, des carreaux de céramique, des pavés en argile, une grande variété de graviers ou de pierre naturelle. Ou,pourquoi pas, une terrasse en matériaux recyclés comme de vieux carreaux ou des vieilles plaques de béton.  Avec des bandes de terre et des couvre-sols et des herbacées plantés, vous obtenez en un rien de temps un effet plein de caractère au jardin et ce pour des années.  Tout cela forme un grand nombre de possibilités qui peuvent convenir pour le soleil ou les zones ombragées et apporter une plus-value au jardin. Allez, au travail! 

Le gazon
Retirez autant que possible les feuilles tombées sur le gazon et transformez-les en terreau. De même, vous avez intérêt à retirer les fruits tombés. Récupérez les fruits qui ne sont pas trop pourris ou mangés et placez le reste dans un endroit au jardin où les oiseaux et les hérissons pourront en profiter. 
Vous pouvez encore tondre le gazon pour une dernière fois. Ne le tondez surtout pas trop court et semez du gazon aux endroits abîmés. 

Le jardin potager
Au jardin potager, du fait des douces températures de ce mois d'octobre, vous pouvez encore et toujours récolter un peu de tout. Il y a toujours des petits radis, des épinards à récolter avant le gel, de même que des carottes d'hiver, des salades d'hiver, des betteraves rouges et du céléri. Rentrez les derniers potirons à l'intérieur et laissez-les mûrir davantage si nécessaire. 
Que faire avec les salsifis? Ils ne gèlent pas si vous les laissez dans le sol mais vous ne pourrez pas les récolter dans un sol gelé. Récoltez-les donc maintenant. 
Conservez les carottes droites dans un seau ou une boîte avec du sable humide et conservez-les dans un endroit frais, sombre et à l'abri du gel. Vous pouvez aussi les placer en pleine terre mais en faisant attention à ne pas les soumettre au gel.  

Astuce: Contrôlez régulièrement les pommes de terre déjà récoltées.  
Eliminez les germes, car ils vont faire partir la valeur nutritive des pommes de terre. 

L'étang
Il n'est pas encore trop tard pour tendre un filet au-dessus de l'étang. De cette manière, vous évitez que les feuilles tombées des arbres et arbustes ne viennent polluer l'eau. Libérez le filet de ces feuilles de façon régulière et placez-les sur le tas de compost ou transformez-les en terreau. 

#4100

Auteur: Thomas Paelinck